jeudi 7 avril 2022

#Histoire des forêts françaises, Conférence à #Tronçais le 30 avril 2022 avec la #SAFT (Allier)

Jean-Marie Ballu continue ses conférences dans différentes régions forestières. La prochaine se tiendra à Tronçais (Salle de Valigny, pays de Tronçais) avec projections le samedi 30 avril 2022 à 17 heures 30. Elle porte sur l' Histoire des forêts françaises, de la Gaule chevelue à nos jours. en survolant et s'appuyant sur le livre éponyme. Ce livre tout récent est déjà en réédition. Il évoque l'évolution de la forêt française au cours des siècles, les grandes périodes de défrichement ont laissé une forêt en lambeaux. Les droits d'usage accordés aux populations par les seigneurs ou les abbayes ont entraînés des surexploitations. Il raconte aussi les conflits de pouvoir entre le roi et le clergé devenu premier propriétaire de forêts, et les déboisements menant au point bas de la forêt française. La "Renaissance forestière" se fait à partir de 1824, accompagné du rôle ingrat dévolue aux gardes forestiers pour protéger la forêt contre tous les abus de surexploitation, de défrichement, de surpaturage ou de vol de bois... Aujourd'hui notre forêt a doublé de surface depuis 1830, elle se porte bien, et est plus riche en volume sur pied et en carbone stocké qu'elle ne l'a jamais été. Mais quel avenir lui réserve l'histoire ? Son rôle est reconnue aujourd'hui, notamment par le GIEC, comme indispensable à la planète par sa capacité de stockage du carbone, d'épuration de l'atmosphère et da production de bois, le meilleur écomatériau. Elle mérite toute notre attention et protection. Cette conférence sur l'Histoire des forêts est organisée par la Société des Amis de la Forêt de Tronçais, la SAFT, à laquelle vous pouvez vous adresser.

samedi 26 février 2022

Conférence #histoire des #forêts à l' #Université du Temps Libre de #Vendôme

Jean-Marie Ballu présente une conférence avec projections le mardi 1 er mars 2022 à 14 heures 30, à la demande de l'Université du Temps Libre de Vendôme. Il s'agit de l'ouverture d'une session "Bois et forêt", cycle de 9 conférences sur la forêt ; cette ouverture porte sur l' Histoire des forêts françaises, de la Gaule chevelue à nos jours. en survolant et s'appuyant sur le livre éponyme. Ce livre tout récent est déjà en réédition. Il évoque l'évolution de la forêt française au cours des siècles, les grandes périodes de défrichement ont laissé une forêt en lambeaux. Les droits d'usage accordés aux populations par les seigneurs ou les abbayes ont entraînés des surexploitations. Il raconte aussi les conflits de pouvoir entre le roi et le clergé devenu premier propriétaire de forêts, et les déboisements menant au point bas de la forêt française. La "Renaissance forestière" se fait à partir de 1824, accompagné du rôle ingrat dévolue aux gardes forestiers pour protéger la forêt contre tous les abus de surexploitation, de défrichement, de surpaturage ou de vol de bois... Aujourd'hui notre forêt a doublé de surface et se porte bien, elle est plus riche en volume sur pied et en carbone stocké qu'elle ne l'a jamais été. Mais quel avenir lui réserve l'histoire ? Cette conférence sur l'Histoire des forêts est organisée par l'UTL dans les Grands greniers de l'Abbaye à proximité immédiate du grand clocher, au centre de Vendôme.

lundi 10 janvier 2022

l'#Hermione en #radoub à #Bayonne.

En complément à l'article précédent du 3 octobre 2021 (visible ci-dessous) les 2 photos présentée, prises à Rochefort, montrent la localisation de la zone touchée à l’extrême arrière bâbord et juste sous la ligne de flottaison en partie basse - assez en arrière du propulseur et à sa hauteur et ce jusqu'à l'étambot. La zone ouverte pour l'expertise est d'environ deux mètres carrés mais elle pourra être étendue. La frégate, dont la construction avait débuté il y a 25 ans, a été mise à l’eau le 6 juillet 2012, il y a dix ans, et a fait sa grande traversée en 2015. L’Hermione est depuis le 20 septembre 2021 dans la cale sèche d’Anglet, du port de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques).
L'avarie est sérieuse mais porte sur une zone pour l’instant apparemment limitée. Là où les bordages de la coque viennent se pincer sur la quille et sur l’étambot et presque verticalement, les filets d’eau passant ensuite sur le gouvernail (safran). Ce pincement est permis par les varangues acculées ou très acculées (en V fermé), juste au-dessus du massif d’étambot. Les détails de la charpente sont visibles sur le modèle au 1/18ème de Jean Thomas, ébéniste et historien à Rochefort. Cet endroit est très peu accessible ce qui pourrait expliquer de l'eau stagnante et des dégâts. En dessous, le "massif d'étambot" en revanche est réalisé en plein, sans vide, en pièces de chêne massif très ajustées ; il relie, avec la "courbe d'étambot", les quilles superposées et l'étambot qui porte le gouvernail. Le responsable de la pourriture semble être un champignon, le « Donkioporia expansa » dont le développement est lié à des conditions de température et à un manque d’aération et évidemment à l’humidité et l’obscurité. Au-delà de la zone des pourritures constatées, des précautions seront à prendre pour éviter toute contamination des secteurs sains par des spores dormantes de ce champignon. Un traitement pourrait être envisagé. Les travaux pourraient s’élever de 2 à 3 millions d’euros. Une ouverture au public, comme aux escales et évidemment à son port d'attache Rochefort, a déjà permis d’accueillir à Bayonne plus d'un millier de visiteurs dans ce véritable musée… provisoirement en cale sèche. Les travaux devraient démarrer fin-janvier après réception des dernières expertises en cours et la réponse aux appels d’offres lancés auprès des entreprises et des charpentiers de marine. Nous souhaitons une bonne année 2022 à l’équipe de l’Association Hermione –La Fayette, aux charpentiers et évidemment à la frégate Hermione.

mercredi 24 novembre 2021

"Bois de musique" pour vos cadeaux de fin d'année

Un livre pour les amateurs de musique, les luthiers et autres facteurs et amoureux des bois. Un livre épuisé, aujourd'hui -en novembre 2021- réédité pour les fêtes de Noël après actualisation. Le bois a non seulement permis la construction de presque tous nos instruments de musique, mais au-delà il a façonné notre art musical occidental depuis le Haut Moyen-Age. Forestiers et luthiers concourent à la naissance d’un bel instrument, qui se contemple autant qu’il s’écoute, car l’artisan sait sublimer en table d’harmonie, en fond ou en archets… les mailles miroitantes, les dessins ondés de l’érable, les cernes fins de l’épicéa. L’auteur a fait une grande partie de sa carrière à l’Office National des Forêts avant de la terminer comme président de la section Nature, forêt, paysages du ministère de l’agriculture. Dans sa même collection et chez le même éditeur, il a aussi écrit Bois de marine, ouvrage primé par l’Académie de Marine en 2001 et Bois d'aviation, prix du Livre aéronautique et Prix des Ailes 2014 (Toulouse, Aérospatiale, France Bleu), il récidive et revient avec le présent livre sur l’aventure des Bois de musique de la forêt jusque chez le luthier. Référence éditeur : Centre National de la Propriété Forestière, tel 01 47 20 68 39. www.cnpf.fr idf-librairie@cnpf.fr